lundi 16 octobre 2017

Visiter Berlin : Checkpoint Charlie, Topographie des Terrors

Bonjour, Bonjour,

Aujourd'hui je m'en viens vous faire découvrir deux petits coins de Berlin qui sont dans le même secteurs et qui j'espère vous plairont.

Le premier est un coin "purement" Touristique, puisqu'il s'agit du dernier Checkpoint encore debout de l'ancienne frontière Berlinoise (Ouest/Est) et qui est également l'un des symboles de la Guerre Froide.
Il s'agit de  Checkpoint Charlie. C'est le point de passage entre Berlin Est et Berlin Ouest, et entre le territoire Américain et le Territoire Soviétique. L'un des seuls lieux ou les deux nations étaient en confrontation directe.
C'est aujourd'hui un petit post frontalier tenu par de agents de tourisme déguisé en soldats de l'armée Américaine et Soviétique, vous pouvez par ailleurs faire tamponner votre passeport d'un tampon conservé de la DDR (Berlin Est).
  


C'est un poste hautement symbolique puisque le premier à avoir ouvert ses portes pour faire passer les gens de Berlin Est à l'Ouest après la chute du mur, mais également le dernier à avoir fermé de manière administrative entre les deux "nations" juste après la réunification de l'Allemagne (Octobre 90, fermeture en Janvier 91).

Si vous êtes pressés dans vos visites, c'est un point de la carte que vous pouvez aisément éliminer de votre liste de chose à faire, car hormis un tampon et une photo, il n'y a franchement rien de spécial à voir ici.


Le second petit point de la carte que je voudrais vous montrer se situe à 800 m de là en prenant le chemin allant vers Anhalter Bahnhof ou vers le quartier de Kreuzberg.

Il s'agit du Musée Topographie des Terrors. C'est un musée construit sur un lieu lui aussi symbolique puisqu'il s'agit de l'emplacement de l'ancien poste de décision des SS. Détruit juste après la seconde guerre mondiale par les Soviétiques, il est resté pendant longtemps dans le no man's land du mur de Berlin Est, et donc n'a pas été reconstruit durant les années de séparations (un bout de mur à été conservé entre le musée et la rue et la tranchée anciennement remplis de barbelé ou de piège pour les gens tentant de passer le mur transformé en galerie.

Ce musée a été construit et inauguré dans les années 2008-10 est gratuit et ouvert 7j/7 (hors jours fériés particuliers). Il a été inauguré le 6 mai 2010 à l'occasion des 65 ans de la fin de la Guerre.
Il retrace l'histoire de la Gestapo allemande depuis les années 20 jusqu'à l'avènement du nazisme en Allemagne et la mise en place des SA puis des SS.

 
Le siège de la police dans les années 1940, et quelques images du Musées

  
Les principaux bras droits d'Hitler et quelques images propagandes

 
Les jeunesses hitlerienne envoyées dans les "colonies" en 1941

Je vous passe la suite des images du musées car certaines sont assez violentes avec les images photo des fusillades et des meurtres commis par les SS durant la Guerre après la Conférence de Wannsee (janvier 1942, dont nous reparlerons bientôt) et ses décisions concernant "Le Plan de Décision Finale" jusqu'à sa chute à la mort d'Hitler et de la plupart de ses bras droits.

C'est un musée très dur moralement à visiter, mais pour ceux qui comme moi sont fascinés par cette période de l'Histoire Européenne (puisque oui on nous en parle très très mal en Histoire), je vous recommande ce Musée qui est très didactique, ludique et surtout qui trace une version de l'histoire tout à fait complète concernant cette période. 
Si vous avez une classe de Terminale à emmener à Berlin => C'est là bas ! 


vendredi 13 octobre 2017

Bonnes Adresses (Berlin) : Salon de thé / Patisserie - Princess Cheesecake

Bonjour à tous, 

C'est avec presque une semaine de retard que je vous écris ces quelques lignes pour vous présenter l'une de mes premières bonnes adresses théinés.

Je suis donc allée au Princess Cheesecake


Pour vous resituer le contexte, j'ai découvert ce salon de thé lors de ma visite du quartier de la Synagogue. Le temps étant assez fluctuant et l'heure du diner commencant à approcher, j'avais envie d'une douceur pour le diner. Je suis donc entrée dans ce que j'ai pris pour une patisserie.

Je suis tombé nez à nez avec nombre de Cheesecake type US, avec des gouts audacieux, figues, framboise rhubarbe, citrouille (pumpkin latte), mais aussi face à une spécialité typiquement allemande : le Käsekuchen (traduction : le gateau au fromage).

Ni une ni deux, je m'en achète une part et je rentre à la maison. 
Malheureusement, métro blindé (ce qui n'arrive pas souvent à Berlin), et quelques désagréments au retour, ne m'ont pas permis de vous faire profiter du visuel de ce gâteau. 
Mais niveau goût, tout était là : Le Käsekuchen est un gâteau semblant assez "pouf pouf" (comme dirait Mercotte) et sec mais qui est en fait tout l'inverse, à la fois léger et mousseux. 
C'est un gâteau réalisé selon la même recette que le cheesecake mais à base de fromage blanc monté d'où son nom et son aspect, il est ensuite recouvert d'une fine couche de sucre glace puis décorer.

 

Ni une, ni deux, je me dis qu'il serait dommage de ne pas tenter de profiter du magasin en lui même avec un bon thé et quelques amies (Erasmus, elles aussi) pour découvrir le gateaux frais ! 


Alors quelques recommandations avant d'aller dans cette boutique, la partie salon de thé est minuscule voir très petites, le salon se remplit du coup très vite et avoir une table peu parfois rimer avec grosse difficulté. Il n'y a pas possibilité de réserver !
  • S'il n'y a personne, n'hésitez pas à entrer et à en profiter autant que possible 
  • S'il y a déjà plusieurs personnes à l'intérieure qui attendent pour une table et que le temps est incertain, préférez soit prendre à emporter (mit-nehmen en allemand) soit trouver un autre endroit pour prendre votre thé. 
  • S'il n'y a pas trop d'attente, attendez un peu, vous ne serez pas déçus ! 
  • Ne venez pas en gros comité, un groupe supérieure à 4-5 sera très difficile à loger à l'intérieur, avec le temps changeant à Berlin, parfois se retrouver à manger à l'extérieur au mois de Septembre peut s'avérer glaçant.

Nous étions 3 et nous avons attendu quelques chose comme une quinzaine de minutes à discuter avant d'être assise à une table. Par ailleurs, profitez de votre attente pour choisir les gâteaux ou les boissons que vous allez prendre, car il n'y a pas de carte à table puisque les aromatisations changent très régulièrement (fonction du marché/saison).

Nous avons pris, une tasse de thé noir (ils peuvent vous proposer des théières mais pour deux personnes), un cheesecake facon tarte au citron, un cheesecake au caramel beurre salé et pour moi un Käsekuchen classique. Nous nous sommes toute régalées avec les différentes crèmes et texture entre mousse et crème montée. Le thé bien loin d'être exceptionnel, reste malgré tout très bon.

Concernant le prix, puisque après la disponibilité des tables, c'est ce que je qualifierai de second point noir de cet établissement.
Pour ma part de gâteau j'ai réglé 4,10 € ce qui situe cette patisserie dans la partie haute du panier d'une collation à Berlin, et le thé 2,80€. Ce qui m'est revenu à une formule gâteau-thé à 6,90€.
Pour mes deux autres comparses, les parts de gâteaux était à 5,10€ ce qui est clairement très cher pour une simple part (pas forcément très généreuse par ailleurs).
Nous avons été par ailleurs assez surprise des prix des cafés et autres boissons chaudes de l'établissement (entre 1,80€ pour un expresso à 4€ pour un Latte Macchiato, aussi bon soit il c'est quand même pas donné).

En conclusion, un très joli salon de thé qui fait d'excellents gateaux et qui pour une pause gourmande chic est tout à fait convenable, mais dont le prix pourrait rebuter les petits budgets (comme le mien).

Profitez de la fin de journée pour prendre à emporter pour votre collation gourmande du soir devant Le Meilleur Patissier, vous y gagnerez en temps et en argent ! 
Sans aucune perte de plaisir ! 

mardi 3 octobre 2017

Visiter Berlin : Hackescher Markt, Hackescher Höffe

Bonjour, 

Dans mes périgrinations et mes balades dans Berlin, j'avais entendu parler de l'Hackescher Höffe comme un lieu à voir juste pour son architecture et ses petits Biergarten. 

Eh bien autant vous dire que j'ai été plus que surprise non pas uniquement par l'architecture, mais par toutes les petites boutiques que l'on peut trouver dans ces Höffe. Une Höffe est le nom de la cour d'interieur d'un immeuble ou d'une résidence. 

Certaines cour immense sont devenue au fil des années des localisations de petits commerces généralement indépendant, et c'est le cas de Hackescher Höffe qui en plus des quelques petits bars, regroupent des boutiques indépendant de différentes Manufacturier Berlinois ou Allemand ! 
  

Quand nous entrons par la Hackescher Strasse nous tombons face à ces mosaiques murales un régal à voir ! D'autres immeubles sont dans un style plus récents...

   

Puis d'un coup un coin de verdure au milieu de la cour ! 

   


Alors autant vous dire que j'ai trouvé pas mal d'idées de cadeaux 100% Berlinois pour mon retour ainsi que l'anniversaire du Chéri ! 

 

La partie Souvenir et Biergarten se trouve soit dans le premier Höffe (première photo) soit dans le Rosenhöffe ! C'est également l'une des partie les plus jolis de la succession de cour ! 

  

Ici le biergarten était fermé car c'était le Ruhetag (jour de fermeture hebdomadaire) mais je pense que ca doit être très sympa en été de prendre une petite bière sous l'ombre des rosiers grimpants !

  


Visite : Ouvert de 10h à 20h tous les jours (zone touristique), les ouvertures des boutiques sont totalement indépendante des ouvertures de la zone. Entrée gratuite et libre ! 
Localisation : S-Bahn Hackescher Markt (plusieurs Tramway passe également dans la zone)

lundi 2 octobre 2017

Visiter Berlin : Neues Synagogue

Bonjour a tous,

Alors avant de commencer cet article, je dois vous avouer que celui ci a été écrit de mon téléphone et dans le train qui me conduit a ma visite du jour (oui j'ai décidé d'aller prendre l'air en dehors de Berlin et du coup un peu de temps de transport). Ainsi il est bien possible que cet article ne ressemble a rien de connu concernant la mise en forme de l'article ...

Commençons par remonter quelques dizaines d'années en arrière. La communauté juive Allemande a toujours été relativement importante, elle était avant l'arrivée des Turcs dans les années 50, la seconde religion principale de Berlin. Elle accueillait pas moins d'une vingtaine de synagogue et plusieurs écoles (masculine et féminine) juive. Elle est pourtant depuis la République de Weimar très stigmatisée du fait des nombreuses publicité et propagandes antisémites qui sont courantes dans les années 1850. Le fait est que la religion paraissait et reste encore aujourd'hui très sectaire et cela ne plaisait pas à tout le monde, ce qui provoquait nombre de rumeur et de différents préjugés dont certains jouaient à l'époque...

Pour mieux comprendre un peu tout cela je me suis donc rendue dans ce lieu regroupant une bonne part de l'histoire juive Berlinoise. Je m'en suis donc allée visiter la Neues Synagogue ou la plus ancienne synagogue de Berlin encore debout qui a été reconstruite selon les plans d'origine et qui regroupe aujourd'hui une partie du Musée de l'Histoire Juive.



Voici une maquette de la Synagogue qui n'abrite plus aujourd'hui qu'une petite salle de prière utilisé essentiellement pour les cérémonies de mariages et les Bar-mitsva.
Les seules parties visitable sont le rez de chaussée, avec l'exposition qui suit, le second étage si celui ci est ouvert au visiteurs ainsi que la coupole ou belvédère mais ou les photos sont interdites...



la destruction de la synagogue après les bombardement de la guerre de 45 puis un incendie en 1966 (la synagogue n'avait que très peu eu de possibilité de réparation au préalable) et la photo de nos jours lors de l'inauguration au début des années 2000

Image de la salle de prière en 1938 selon une image d'archives et la Torah qui a été retrouvé dans les décombres de la synagogue après les bombardement de 1945.
Le musée contient pleins d'autres éléments de décors ou architecturaux récupéré lors du bombardement de cet édifice et conservé, ainsi que de nombreuses photos, textes et images d'archives sur la vie de la synagogue.

La lumière est dans ce lieu eucumenique d'une beauté saisissante, elle entre et ressort de nombreuses fenêtres comme ouverte sur le monde...


La montée vers le Belvédère (seule photo que j'ai pu prendre à l'intérieure du batiment en dehors du musée)


Vu de l'extérieur le bâtiment est tout simplement enchanteur!
Le musée en lui même est assez interéssant et est traduit dans les trois langues (allemand anglais et hébreu), mais ce n'est pas une visite que je conseillerai à faire absolument pour quelqu'un qui n'est pas un minimum initié ou intéressé par le culte juif.


Visite de la synagogue: 10h-17h30 (pour les dernières entrées) tous les jours hormis le Samedi.
Localisation : Oranienburgerstrasse, U-Bahn et S-Bahn à moins de 300 m (OranienburgerStraße)
Prix : 6€ pour la visite de l'exposition permanente et du Dome, 5€ en prix réduit.
Possibilité d'Audioguide pour 3€ supplémentaire dans de multiples langues dont le francais (mais si vous maitrisez un peu l'anglais, cela suffit pour la visite).
NB : ATTENTION UNE FOUILLE AINSI QU'UN CONTROLE DES SACS ET BAGAGES SYSTEMATIQUE SERA FAITE AVANT L'ENTREE DU MUSEE (les gros bagages sont interdits à l'interieur de l'enceinte, et devront être laissé auprès de la sécurité pour 3€)